Le “sur mesure” en double vitrage

Vous souhaitez changer les vitres, trop obsolètes, de vos fenêtres mais leurs dimensions ne sont pas “standard”, ou vous faites construire votre maison et votre souhait est de ne pas avoir des fenêtres comme tout le monde. Dans ces deux cas, vous êtes obligé de commander du vitrage “sur mesure”, c’est-à-dire aux dimensions autres que le tout-venant que l’on peut voir dans les magasins.

L’isolation phonique

Plus l’épaisseur des verres du double vitrage est important, plus vous aurez d’isolation acoustique. Sachez que pour obtenir une isolation phonique remarquable, il faut un double vitrage aux épaisseurs de verre dissemblables. L’exemple concret est le double vitrage “extra isolant phonique” de 10/10/6, soit un verre de 10 mm + un espace de 10 mm + un verre de 6 mm = 26 mm.

L’isolation thermique

Ce qui doit dominer pour une bonne isolation thermique est l’espace entre les 2 verres. Il est conseillé du 4/16/4, soit un verre de 4 mm + un espace de 16 mm + un verre de 4 mm, en modèle FE (faible émissivité), ce qui veut dire qu’un procédé spécial est enduit sur l’une des deux faces intérieures du double vitrage. Quant au double vitrage à “retardateur d’effraction”, il est recommandé le verre feuilleté SP10, une norme des assurances.

Le double vitrage avec Profil

C’est en sommet de feuillure que les profilés se posent. La mécanique est invisible sur la menuiserie et les vis sont cachées par un cache-vis propre au profilé. Le renvoi du poids du verre s’effectue par un calage en écharpe vers la traverse haute.

Des lèvres souples de finition certifie l’étanchéité du double vitrage.

Il est possible d’introduire dans les vitrages isolants des traverses ou petits bois afin de préserver la fenêtre ancienne.