Réhabiliter ses fenêtres en bénéficiant de l’aide de l’ANAH

Il existe de nombreuses aides financières qui peuvent être attribuées aux particuliers en cas de construction neuve ou rénovation. Une de ces aides est octroyée par l’ANAH. Cette dernière apporte des soutiens financiers, principalement pour la construction immobilière. En effet, la rénovation ou bien la pose d’une nouvelle fenêtre est concernée par cette aide. Pourtant, cette offre de subvention n’est accessible que sous certaines conditions. À cet effet, il peut être intéressant pour ceux qui se sentent concernés, de savoir, sommairement sur ce qu’est l’ANAH et ses raisons d’être.

À propos de l’ANAH

L’ANAH ou l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat a parmi ses vocations l’offre de subventions qui se rapporte à une construction immobilière. Comme pour toutes les autres offres similaires, l’obtention d’aide par l’ANAH exige quelques critères. Plus précisément, l’aide est attribuée soit au propriétaire de l’habitation, soit à un propriétaire dit bailleur à condition que la location soit régie par un contrat de loyer maîtrise et que l’habitation en question soit une résidence principale. Il se peut également que le demandeur soit une association de propriétaires. Pourtant, même si elles ne figurent pas parmi ces qualifications, des exceptions sont possibles à condition qu’elles répondent, au moins à une des  conditions suivantes :

  • L’assurance de la charge de la réalisation des travaux de l’habitation par un des proches (conjoint, membre de la famille, etc.).
  • L’engagement sur les futurs travaux, qui amélioreront la propreté de la localité.
  • La détermination à normaliser l’habitation pour les simples locataires.
  • La tutelle d’un organisme bien connu.
  • La réalisation d’un projet de sauvegarde si le demandeur appartient à un organisme HLM.

Demande d’aide à l’ANAH

L’accès à l’aide de l’ANAH demande plus que le seul fait de procéder à une réhabilitation. Le demandeur doit projeter des travaux qui visent à réduire le taux d’insalubrité et surtout à améliorer le niveau de sécurité de son habitation. De plus, il doit avoir l’initiative d’optimiser la performance de son habitation en matière d’isolation acoustique et thermique afin de pouvoir augmenter l’économie en énergie. Celui qui sollicite le soutien financier de l’ANAH pour la réhabilitation de sa maison doit également être déterminé à éliminer les matériaux qui contiennent de l’amiante. En plus, la lutte contre les organismes vivants qui se nourrissent des bois ou xylophages doit figurer parmi les motivations pour bénéficier de l’offre ANAH.

Si la pose ou la rénovation d’une fenêtre contribue à une de ces perspectives, il est envisageable de jouir du prêt de l’ANAH pour sa réalisation.

Fermer le menu