Prix indicatifs des baies vitrées

Prix indicatifs des baies vitrées

Pour n’offrir à l’habitation, élégance, luminosité naturelle, confort thermique et acoustique, rien ne vaut la baie vitrée. D’autant plus qu’on peut très bien opter pour la baie vitrée conforme à la configuration de la maison, satisfaisant à ses préférences et à la hauteur de ses possibilités financières, devant les modèles variés en ouvertures, en matériaux et en vitrages, disponibles.

Ouvertures pour baies vitrées

On peut opter entre trois types d’ouverture :

  • L’ouverture fixe, très esthétique, permet de bénéficier d’une luminosité naturelle importante et d’un gain de place notable. De prix plus abordable que la baie vitrée coulissante, la baie vitrée fixe est une solution élégante de profiter de la vue extérieure si on n’a pas la possibilité d’y accéder.
  • La baie vitrée coulissante dont la plus prisée est celle à galandage, car esthétique, pratique (la baie s’encastre dans le mur en s’ouvrant), fait gagner d’espace et de luminosité.
  • La baie vitrée à ouverture battante à l’image d’une porte-fenêtre tend à être délaissée au profit des deux autres types d’ouvertures, plus esthétiques, plus modernes et plus pratiques.

Vitrages pour baies vitrées

Répondant aux exigences de la réglementation thermique en vigueur en termes d’isolation, le double vitrage représente la norme pour une baie vitrée. Pouvant être auto nettoyant pour une facilitation de l’entretien ou opacifiant pour préserver l’intimité tout en étant esthétique, on peut opter selon les besoins pour :

  • Le double vitrage standard qui réduit les pertes de chaleur de 40 % par rapport au vitrage simple et est composé de deux verres de 4mm, entre lesquels s’intercale une lame d’air de 1 6mm.
  • Le double vitrage à faible émissivité réduit la déperdition de chaleur de 30 % par rapport au vitrage standard, l’un des verres étant recouvert d’une couche spéciale permettant de renvoyer la chaleur à l’intérieur de la pièce.
  • Double vitrage à faible émissivité, à lame d’argon réduit jusqu’à 10 % supplémentaire la perte de chaleur par rapport au double vitrage à faible émissivité, car l’air est remplacé par de l’argon beaucoup plus isolant que l’air.
  • Le double vitrage anti réfléchissant dont les verres traités atténuent l’effet de la chaleur. Il convient donc aux baies de grande taille orientées plein sud.
  • Le vitrage chauffant indiqué pour les zones froides.
  • Le double vitrage phonique avec un des verres plus épais (10mm) et la lam’air de 10 mm au lieu de 16 mm.

Matériaux de structure de baies vitrées et prix

Le matériau de fabrication de baie vitrée peut être :

  • Le bois qui offre une élégance chaleureuse et naturelle est en plus un très bon isolant, mais qui requiert un entretien soutenu. Le prix TTC d’une baie vitrée fixe en bois, à double vitrage et de dimension standard coûte 1100 euros. Avec les mêmes caractéristiques, une baie vitrée coulissante s’acquiert à 1300 euros.
  • Une baie vitrée en aluminium offre un design contemporain et est indéformable grâce à la rigidité de l’aluminium, avec un dispositif à rupture de pont thermique, elle est isolante. Une baie vitrée fixe en alu, à double vitrage et de dimensions standard a un prix moyen TTC de 950 euros. Une baie vitrée coulissante ayant les mêmes caractéristiques coûte dans les 1100 euros.
  • Le PVC est un bon isolant, mais peu rigide, il ne convient pas aux baies vitrées sauf s’il est renforcé par une armature en acier ou combiné avec l’aluminium. Le prix TTC d’une baie vitrée fixe en PVC, à double vitrage, de dimensions standard se situe autour de 800 euros et celle coulissante ayant les mêmes caractéristiques à 930 euros.
Fermer le menu