Pose d’une porte fenêtre en aluminium

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Si on veut disposer d’une fenêtre impeccablement étanche à l’air, une porte fenêtre coulissante en aluminium est la solution idéale. Cependant, pour ne pas entraîner de nouveaux problèmes, le processus pour sa mise en place doit être suivi avec rigueur, tous les matériels nécessaires à portée de main. En outre, les équipements de protection comme les lunettes, les gants et les chaussures sont indispensables. Enfin, l’utilisation des cales martyres lors de l’installation permet de protéger la baie vitrée de toute marque inopportune.

Équipements et matériels nécessaires

Ils s’agissent :

De la porte fenêtre avec tout le nécessaire pour la fixation, des chevilles en béton, des joints d’étanchéité spéciaux, des cales en bois, des vis, des joints extérieurs en acrylique, d’un escabeau, d’un mètre, d’un niveau à bulle, d’un cutter, d’une forêt à béton, d’une règle métallique, d’un marteau, d’une visseuse, d’un pistolet extrudeur.

Travail préalable

Avant la pose proprement dite de la porte fenêtre, il faut procéder à :


  • Des mesures, pour assurer la concordance entre  la porte fenêtre et le tableau qui va la recevoir.
  • Des  contrôles à propos de l’aplomb des montants et de la position de la porte fenêtre par rapport au sol en béton.
  • Repérage de l’endroit où seront fixé les clameaux porteurs des pattes de fixation : à 15 cm du haut et du bas du bâti. Une pâte de fixation doit se trouver au milieu de la partie inférieure et le reste,  appliquée uniformément et à distance régulière.
  • Collage du joint d’étanchéité sur tout le tableau, à partir du seuil, après que le tableau ait subi un nettoyage rigoureux. L’étanchéité sera optimale avec un mastic de maçonnerie.
  • Simulation de la porte fenêtre installée sur le bâti.
  • Contrôle de l’égalité des diagonales du bâti, gage d’une perpendicularité parfaite.

Installation de la porte fenêtre et finitions

A cet effet, on doit :

  • Pouvoir fixer l’ensemble grâce à des serre-joints et serrer définitivement les pattes de fixation.
  • Fixer soigneusement les montants  en utilisant  les outils appropriés (perforateur avec chevilles en béton,  visseuse) tout en s’assurant à chaque fois de l’horizontalité ou la verticalité du bâti, suivi des ajustements et des rectifications  nécessaires.

On passe ensuite à la mise en place des ouvrants : installation successive des deux ouvrants. Pour ce faire, on procède au  positionnement sur les rails, à l’ajustement des roulettes en contrôlant à chaque fois l’équilibre, la planéité et la verticalité de l’ensemble.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici