Pose d’une fenêtre en PVC

Une fenêtre en PVC présente de nombreux atouts, particulièrement le prix modéré du matériau par rapport aux autres matériaux, sa facilité d’entretien et sa performance en termes d’isolation thermique. La pose d’une fenêtre en PVC ne présente pas de réelle difficulté, à condition de suivre rigoureusement les instructions et les différentes étapes de pose. La possession des matériels nécessaires et des équipements de protection tels que les gants, les lunettes  et les chaussures sont essentiels pour le bon déroulement de l’opération.

Matériels et outils nécessaires

Il s’agit :

  • De la fenêtre et de tout le nécessaire pour la fixation, des chevilles à béton, des joints d’étanchéité, des cales et des vis, comme matériels.
  • D’un mètre, du  crayon, d’un niveau à bulle, d’un cutter, d’un perforateur, d’une visseuse, d’un foret à béton et d’un  marteau, comme outils.

Travail préalable

A cet effet, on doit procéder à :

  • Prendre les dimensions de la fenêtre ainsi que celles du tableau afin d’assurer leur concordance.
  • Faire l’expertise de la perpendicularité de l’ensemble du plan dans lequel doit se trouver la fenêtre.
  • Mettre en place le joint d’étanchéité entre la maçonnerie et la menuiserie.

Installation de la fenêtre

On commence l’opération par la mise en place de la poignée et du dispositif permettant le battement de  l’ouvrant.

Ensuite, 2 cas peuvent se présenter, nécessitant 2 modes opératoires différents :

  • Dans le cas d’une maçonnerie creuse, on doit simuler la fenêtre installée pour pouvoir localiser les lieux où doivent se trouver les pattes de fixation : deux pattes sont placées en haut et en bas du bâti avec une distance d’à peu près 15 cm des rebords. Les autres pattes sont mises  à égale distance les unes des autres.
  • Dans le cas d’une maçonnerie pleine : clameaux et pattes de fixation réunis seront fixés sur le bâti aux endroits prévus. A chaque fois, on doit veillez au centrage et perpendicularité exigés pour l’ensemble. Des serres-joints peuvent tenir temporairement lieu de fixation et dans ce cas, une cale martyre est indispensable pour protéger la fenêtre.

Enfin, le ou les ouvrants peuvent être installés sur les paumelles du cadre, avec les outils et matériels appropriés : poignet, cache, vis.

La pose est complètement achevée quand tout le bon fonctionnement de la fermeture, de l’ouverture, de l’oscillation du battant est assuré pour être parfait.

Fermer le menu