Ouverture d’une fenêtre : les critères de choix

Même si une fenêtre n’est pas faite pour la vie, il n’est pas conseillé de la remplacer assez souvent parce qu’un tel acte fragiliserait et le cadre et le bâti. Il est donc important de déterminer ses priorités sur les nombreux critères de choix qui existent, avant de prendre une décision.

Les éléments à prendre en compte pour le choix d’une ouverture de fenêtre

Ces éléments peuvent concerner :

  • Le côté esthétique, l’ouverture est choisie, en premier lieu selon son goût, ensuite vient l’ensemble, avec lequel elle doit être en harmonie (style architectural, décor existant, etc.). Cependant, le goût peut changer et il ne faut pas choisir un modèle trop excentrique. D’autre part, la région peut exiger, suivant ses réglementations internes, du style précis.  
  • Le côté technique, rattaché à la facilité de manipulation, à la sécurité, à la durabilité et aussi l’isolation et l’étanchéité. Les particularités des pièces et des façades sur lesquelles les fenêtres vont être posées.
  • D’autres détails peuvent influencer sur le choix, entre autres, l’usage de la pièce à laquelle elle doit être posée, l’espace disponible pour l’ouverture, etc.

Les diverses types d’ouverture de fenêtre

En principe, on distingue huit types d’ouverture pour une fenêtre :

  • L’ouverture à la française : elle s’ouvre vers l’intérieur sur un axe sur la verticale. Elle peut être composée d’un vantail ou bien de deux vantaux. Ce type d’ouverture de fenêtre est le plus choisi surtout dans l’Hexagone.
  • L’ouverture dite à soufflet : la fenêtre s’ouvre sur l’horizontale. Elle se distingue par le niveau de sécurité qu’elle peut offrir.
  • L’ouverture oscillo-battante : la fenêtre s’ouvre suivant deux mécanismes vers l’intérieur ou vers le bas. Elle favorise un niveau de sécurité assez important même quand elle est ouverte.
  • L’ouverture à l’anglaise : la fenêtre se bascule vers l’extérieur. Ce type d’ouverture est recommandé pour ceux qui désirent avoir plus d’espace à l’intérieur. Le basculement du vantail ou des vantaux se fait comme celui de la dite à la française.
  • L’ouverture à l’italienne : la fenêtre est en rotation verticale et s’ouvre vers l’extérieur. Sa fixation se fait sur une traverse en haut du châssis.
  • L’ouverture coulissante : le vantail glisse sur l’horizontale le long du mur. Cette technique permet une grande ouverture. Pourtant, son ouverture n’occupe pas de l’espace à l’intérieur.
  • L’ouverture à guillotine : les vantaux glissent entre eux
  • L’ouverture basculante : composé de deux vantaux, le premier s’ouvre vers l’extérieur et le deuxième vers l’intérieur.
Fermer le menu