L’importance d’une isolation thermique des fenêtres

L’importance d’une isolation thermique des fenêtres

L’isolation thermique des fenêtres qu’elle soit en PVC, en aluminium ou en bois, est indispensable dans la mesure où elle réduira considérablement les factures de chauffage et de climatisation. Dans ce sens, elle est aussi essentielle pour la protection de l’environnement en réduisant l’émission de gaz à effet de serre. En général, une bonne isolation thermique s’accompagne d’une isolation acoustique excellente. Une isolation performante est également une des conditions d’obtention du crédit d’impôt autour de 14 %. L’isolation thermique permet aux membres de la famille de ne plus avoir froid près des fenêtres, et d’éliminer la buée sur les vitres.

Les facteurs déterminant le niveau de performance de l’isolation d’une fenêtre

La performance de l’isolation thermique de la fenêtre dépend en grande partie de la qualité de la vitre. Cette dernière devrait également être bien structurée pour qu’elle ne se déforme pas avec le temps. Le choix du verre dépend des contraintes de l’habitation. En d’autres termes, la nature et la qualité du vitrage seront donc déterminantes pour obtenir une isolation thermique maximale. Par ailleurs, la fenêtre en PVC possède une meilleure qualité grâce à sa réputation d’avoir une très grande capacité d’isolation thermique et également à ses chambres étanches renfermant de l’air presque immobile qui accroît l’isolation

Les éléments clés d’une bonne isolation thermique sont donc le matériau et un vitrage efficace qui renforceront l’isolation de la structure.

Optimiser l’isolation thermique est un acte respectueux de l’environnement, qui assure en même temps le bien-être et le confort de toute la famille.

Le coefficient d’isolation thermique

Le coefficient « U » est l’unité de mesure de l’isolation thermique, il permet de connaître les performances d’une fenêtre ou d’une cloison en termes d’isolation. Lorsque le coefficient est petit, la fenêtre est isolante.

Pour calculer ce coefficient, on a besoin de la capacité d’isolation du vitrage avec comme unité « Ug » et de la fenêtre dont l’unité est « Uw ».

  • Pour le vitrage, l’isolation thermique courante correspond à Ug >2. Et pour l’isolation thermique renforcée, à Ug ≤ 2.
  • Pour la fenêtre, le coefficient d’isolation thermique est Uw inférieur ou égal à 1,6.

La possibilité d’obtenir un crédit d’impôt

Pour obtenir un crédit d’impôt, il faut que le coefficient isolation thermique Uw soit  inférieur ou égal à 1,4 pour une des fenêtres en PVC. Pour celui des fenêtres en bois, ce coefficient Uw doit être inférieur ou égal à 1,6. Et enfin, pour les fenêtres en aluminium, Uw  doit être inférieur ou égal à 1,8.

En fin de compte, l’isolation thermique est un investissement très rentable, étant donné que le quart des pertes thermiques d’une habitation sont dues aux portes et fenêtres mal isolées. De plus, elle assure notre confort et notre bien-être ainsi que la conservation de notre planète.

Fermer le menu