Les caractéristiques des verres trempés

Le verre trempé désigne une feuille de verre ayant fait l’objet d’un traitement par des procédés de refroidissement rapide appelé trempe. Ceci pour augmenter sa résistance aux chocs thermiques et mécaniques. Il est dans ce cas 5 fois plus résistant que le verre normal de la même épaisseur. Ces verres conservent les propriétés lumineuses et énergétiques des produits de base. Lorsqu’ils sont trempés, ils ne peuvent plus être découpés ni façonnés.

Traitement d’un verre trempé

Il existe deux traitements d’un verre trempé, à savoir :

  • Le verre trempé thermiquement qui consiste à porter le verre à très haute température dans un four jusqu’à atteindre son point de ramollissement de 570 à 700 °C en fonction de sa composition. Ensuite, il est rapidement refroidi à 300 °C avec de l’air froid. Ce procédé favorise l’augmentation de sa résistance aux chocs thermiques. Il peut donc supporter une température allant jusqu’à 250 °C et des écarts de température de 200 °C contre 60 °C pour un verre ordinaire. Grâce à ce traitement, le verre se brise en éclats très petits et peu coupants donc limite le risque de blessures graves.
  • Le verre trempé chimiquement donne des résultats presque identiques. Avec cette technique, il s’agit de placer le verre dans un bain chaud de solution saline à 400 °C pendant 12 à 36 heures. Ce processus est plus coûteux, mais le produit obtenu est bien plus résistant que le précédent. Pourtant, il se brise de la même manière que le verre classique en cas de casse donc les risques de coupures sont grands. Il est surtout utilisé pour des verres demandant une résistance hors norme comme les hublots d’avion.

Propriétés caractéristiques et utilisation du verre trempé

Le verre trempé peut s’intégrer dans un double vitrage et est posé en façade. Il comporte plusieurs propriétés, notamment :

  • Il résiste mieux à la pression du vent même avec une moindre épaisseur.
  • Il résiste aussi aux chocs thermiques et aux intempéries.
  • Ses performances thermiques et acoustiques restent les mêmes après la trempe.

Ce verre est également utilisé en intérieur pour les vitrages des parois de douche, de salle de bain, etc., mais aussi pour les cloisons vitrées, les portes, les vitrines de meubles, les étagères, etc.

De plus, ils peuvent être assemblés en vitrages isolants et vitrages feuilletés et peuvent faire l’objet de dépôts de couches.

Il est difficile de déterminer le prix d’un verre trempé parce qu’il faut prendre en compte plusieurs facteurs comme, les dimensions, l’épaisseur, la forme et la teinte que l’on souhaite avoir pour l’habitat. Toutefois, la découpe de ce genre de verre le fragiliserait. C’est pourquoi il est primordial de bien mesurer le verre à trempe selon les exigences. Compte tenu des risques et des précautions qu’on doit prendre, il vaut mieux confier les travaux liés à ce verre à des professionnels.

Fermer le menu