La qualité de la fenêtre venant de ses éléments constitutifs ne suffit pas, il faut aussi une installation de qualité pour qu’une fenêtre puisse assumer pleinement ses missions. Celles-ci consistent à rehausser l’esthétique de la façade, à contribuer au confort thermique et acoustique intérieur, à apporter à chaque pièce, par la luminosité, l’ambiance et le bien-être souhaités, à améliorer la qualité de l’air et à protéger contre toutes agressions extérieures. Le recours au savoir-faire et à l’expérience des professionnels, qui en plus permet d’accéder aux différentes aides et subventions, pour installer une fenêtre, est donc important.

Éléments à prendre en compte avant l’installation d’une fenêtre

  • La qualité d’une fenêtre

Avant de se procurer une fenêtre, standard ou sur mesure, il est recommandé de s’assurer de sa qualité. En Europe, la classification AEV détermine la qualité technique d’une fenêtre.

A désigne l’imperméabilité à l’air et celle-ci est classée de 1 à 4.

E définit l’étanchéité à l’eau et est classée de 1 à 9.

V détermine la résistance au vent et est classée de 1 à 5.

Le cas le plus courant pour une fenêtre est A2E4V2.

En France, la norme en vigueur est la norme NF ainsi, la marque NF CSTBat garantit la qualité de fabrication.

Il existe d’autres certifications et labels de qualité, comme le certificat Acotherm (performance thermique et acoustique d’une fenêtre), le label Cekal (qualité et performance thermique et acoustique des doubles vitrages), etc.

  • Le choix du professionnel chargé de l’installation

Après comparaisons de plusieurs offres, le professionnel retenu pour être chargé de l’installation doit être qualifié, expérimenté, de préférence œuvrant dans les environs proches, agrée RGE et certifié Qualibat. Il doit être en possession d’une attestation d’assurance (garantie responsabilité civile décennale). En effet, les travaux relatifs au remplacement des fenêtres bénéficient des garanties légales dépendant de l’installateur : garantie décennale, parfait achèvement (1an), bon fonctionnement (2 ans).

Différentes techniques et tarif de pose

Les menuiseries des fenêtres doivent êtes réalisées avec soin, dans la règle de l’art et conformes au DTU 36 1

En rénovation, il existe deux modes de pose de fenêtres :

  • Une pose partielle consistant à conserver le dormant existant à condition qu’il soit en bon état et de fixer ensuite le dormant de la nouvelle fenêtre dessus.
  • Une pose en dépose totale consiste à remplacer la fenêtre en totalité, autrement dit remplacer l’ouvrant et le dormant existant et remplacer par des nouveaux.

En neuf, il existe trois techniques :

  • La pose en applique, la plus courante, consiste à installer le dormant au ras du mur.
  • La pose en feuillure convient aux anciennes maisons à murs épais.
  • La pose en tunnel est indiquée pour des ossatures particulières : en bois, en brique monomur, etc.

Concernant le prix de l’installation d’une fenêtre, il dépend de la gamme de fenêtres et de la complexité du chantier. On bénéficie d’une TVA réduite à 7 % en rénovation si les travaux sont confiés à des professionnels. Ainsi, le coût HT et par unité :

  • De la pose d’une fenêtre se situe autour de 100 euros et 200 euros.

De la dépose s’estime entre 40 euros et 80 euros.

Devis urgent

1.Type de travaux à effectuer
2. Code postale