Des fenêtres à coûts abordables

Des fenêtres à coûts abordables

Que ce soit en neuf ou en rénovation, les fenêtres sont choisies pour de nombreuses raisons : assurer le confort thermique, se protéger contre les bruits et les agressions extérieures, améliorer la qualité de l’air intérieur, rehausser le rendu esthétique de la façade pour donner un certain cachet au patrimoine, etc. Ce sont les modèles, les ouvertures, les matériaux de fabrication, le vitrage ainsi que la qualité de pose qui entrent en jeu pour permettre aux fenêtres d’assurer, ce qu’on attend d’elles. Dans la démarche développement durable, les réglementations exigent le remplacement d’une fenêtre défaillante par une nouvelle, répondant aux normes en vigueur, particulièrement en performance énergétique. Or, le choix d’une fenêtre est déterminé en dernier ressort par le budget disponible. À ce propos, des fenêtres de bonne qualité peuvent être acquises à prix abordable.

Éléments qui caractérisent une bonne fenêtre

Une fenêtre est caractérisée sur le plan performance thermique et phonique, esthétique, fonctionnalité par :

Les ouvertures

Dépendant surtout de la configuration de la maison, elles assurent la sécurité (contre les personnes mal intentionnées, contre les dangers auxquels s’exposent les enfants ou les animaux domestiques), la facilité d’entretien, un gain de place, etc. Elles peuvent être battantes à la française ou à l’anglaise, suivant un axe vertical, à soufflet pour un entrebâillement suivant un axe horizontal, oscillo-battante suivant un axe vertical et horizontal, basculantes, coulissantes, s’ouvrir par glissement d’une partie de bas vers le haut (à guillotine).

Les matériaux pour le cadre

Le PVC ne manque pas d’esthétique surtout pour le haut de gamme, isolant, n’exige pas d’entretien, de prix abordable.

  • Le bois : esthétique, écologique, très bon isolant, robuste, mais difficile à entretenir et coûte cher.
  • L’aluminium, très esthétique, classe et moderne, robuste et durable, isolant (à rupture de pont thermique), comme le bois coûte assez cher.
  • Les matériaux mixtes (bois alu, PVC alu).
Le vitrage

Il assure la sécurité, le confort thermique et acoustique ainsi que l’intimité des occupants. Le double vitrage peut assurer pleinement ces rôles. On peut opter entre le vitrage, standard, à faible émissivité, à faible émissivité à lame d’argon, anti-réfléchissant, chauffant. En plus, les vitres peuvent êtres auto nettoyantes, opacifiantes.

Quelques conseils pour acquérir des fenêtres à coût abordable

Si on veut réduire le coût d’une fenêtre, on peut, avant l’achat :

  • Se renseigner sur les aides possibles et les conditions pour y accéder. En rénovation, de telles aides sont nombreuses. Les plus connues sont le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique) à taux unique de 30 %, la TVA à taux réduit à 5,5 %, les aides de l’ANAH, l’Eco-PTZ, etc.
  • Faire établir plusieurs devis gratuits par des professionnels différents. Par ailleurs, passer par des professionnels, notamment qualifié RGE constitue une des conditions d’éligibilité aux aides citées ci-dessus.
  • S’informer sur les magasins faisant du déstockage ou de vente promotionnelle peut constituer une opportunité à saisir. Des sites dédiés à la construction, des ventes en ligne peuvent sont actuellement des moyens pour accéder à des produits d’occasion à coût réduit, mais de bonne qualité.

À titre indicatif, des sites de vente de fenêtre d’occasion proposent des fenêtres en PVC, à deux vantaux, double vitrage à partir de 50 jusqu’à 200 euros. Celle en alu s’acquiert à partir de 100 jusqu’à 250 euros et celle en bois alu autour de 350 euros.

Fermer le menu