Démarche à suivre pour une pose réussie d’une fenêtre de toit

La mise en place d’une fenêtre de toit est une démarche qui demande une certaine capacité technique. Néanmoins, sa grande capacité d’adaptation à une large variété de matériaux de couverture facilite l’opération.

Les fournitures

Pour bien mener la démarche, il faudra disposer des fournitures nécessaires, depuis les matériels comme les fenêtres, les chevrons, les liteaux, etc. ; les outils comme le mètre, les scies, les niveaux à bulle, visseuses, etc., jusqu’aux équipements comme les gants et les genouillères, etc.

Les mesures de sécurité et les obligations règlementaires

Pour des mesures de confort et de sécurité, l’emplacement de la fenêtre doit être bien calculé : le bas est au moins placé à une hauteur de 1m 10 par rapport au sol et le haut à 2 m 20 au maximum.

Avant d’entamer la démarche, une déclaration des travaux est obligatoire et pour des travaux à caractéristiques particuliers, un permis de construite peut être requis. A titre indicatif, la règlementation exige que la fenêtre soit placée suivant un écartement minimum d’environ 2m par rapport à la limite de la propriété.

Le cadre

Le cadre dépendra de l’écartement des chevrons qui constituent la charpente du toit. Deux cas peuvent se présenter :

  • L’écartement est compatible à la largeur des fenêtres, qui peuvent alors être insérées facilement entre les chevrons.
  • L’écartement est soit trop grand, soit trop petit. Dans ce cas, il sera nécessaire d’installer une chevrette pour rattraper l’écart ou jouer le rôle des chevrons qui doivent être coupés.

L’ouverture

Pour ne pas s’encombrer, il faut découper l’écran sous toiture de la zone de travail. Pour que l’ouverture soit bien placée, il est nécessaire de porter l’attention sur un repérage précis. Avant de découper les anciens chevrons et de fixer les nouveaux, il faut marquer les repères des dormants, en commençant par ceux du bas. Il ne faut pas oublier d’ajouter l’épaisseur des chevrons. Prévoir environ 3 cm de plus par rapport à la largeur de la fenêtre pour placer le chevron latéral. Enfin, accéder aux tuiles pour les démonter, avant de détacher les liteaux.

Comme le chevêtre servira de support à la fenêtre, son installation est incontournable. Les différents espacements indiqués dans les notices sont à respecter scrupuleusement. Il faudra d’abord fixer l’écran sous toiture sur les liteaux avant de découper définitivement le reste.

L’installation

Avant même de fixer la fenêtre, il faudra d’abord maîtriser les indications et les précautions indiquées sur la notice d’utilisation. A titre d’exemple, il est souvent nécessaire de détacher les ouvrants pour une meilleure manipulation, de ne pas oublier de déverrouiller le mécanisme de fermeture avant toute opération, et de mettre en place les fixations avant l’installation.

Installer ensuite le bâti sur le cadre, en prenant soin de vérifier l’équerrage et le niveau et le centrage. Les mesures de chacune des diagonales doivent être égales. Une fois les vérifications effectuées, le vissage peut être effectué en partant du bas. Les pâtes peuvent être réajustées en cas de défaut.

L’isolation

La gouttière doit être fixée avec soin, pour assurer l’étanchéité. Il faudra être précis pour son emplacement, en marquant des repères sur les liteaux. Pour l’habillage, il faut s’assurer que les surfaces qui encadrent la fenêtre soient planes. Il faut rectifier si nécessaire. De cette manière, la jupe d’étanchéité adhère convenablement aux tuiles et optimise l’étanchéité. Enfin, il suffit de placer les tuiles et installer les ouvrants. Tout au long de cette démarche, il faudra bien observer les indications de la notice du fabricant.